Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 mars 2009 1 02 /03 /mars /2009 21:47
          Je casse l'ordre chronologique de mes articles pour passer à notre hôtel d'Hiroshima, qui a été le dernier de notre voyage. Je remercie cette internaute qui me permet de perturber le rythme de ce blog et qui semble s'intéresser à mon avis. Ca me fait très plaisir et en retour, j'espère que ma réponse te sera utile ! A quoi sert un blog, si c'est juste pour montrer des photos que des dizaines de blogueurs présentent déjà. Etre utile, c'est le mot d'ordre de ma vie ! oups je m'enflamme...

          Nous avons donc passé 3 nuits à l'hôtel Flex. Et j'en ai été très satisfaite. Première chose, il est très facile à trouver (son nom est écrit en gros en haut de l'immeuble, repérable de loin)  et à 10 minutes à pied de la gare. Sa bonne situation se confirme par sa proximité  (un petit quart d'heure) du quartier de chouille tout en étant dans un coin calme. Nous, deux jeunes filles, sommes rentrées à pied, la nuit, sans être inquiétées. Si besoin un Family Mart est juste à côté.
          L'entrée se fait par un sas de portes vitrées automatiques. Nous ne sommes pas rentrées après le couvre feu théorique, mais il me semble que justement, y a moyen de rentrer tranquillement après 1h00. Donc au final, c'est à confirmer mais je ne pense pas qu'il y ait de couvre feu. C'est de style moderne et bien que ce soit pas cher, une personne en costard, sans une mèche qui dépasse, derrière un comptoir sans une poussière, vous salue. C'est très lumineux et la personne se débrouille bien en anglais. Plus tard, on lui demandera comment se rendre au mémorial et il répondra avec attention et gentillesse.
          Nous avions réservé une chambre double. C'est le seul hôtel qui nous avait envoyé un vrai formulaire de réservation avec numéro et tout et tout. 








          La photo vient de leur site, mais c'est sans trucage ! A côté de la porte d'entrée, on trouve un placard avec des ceintres, puis c'est le porte de la salle de bain. Et on retrouve après, comme sur la photo, le miroir, le bureau, la TV, le frigo et enfin le lit. C'est étroit, mais ça, on s'en fout pas mal vu le temps qu'on y reste. Ce qui est important, c'est que le lit est assez large et confortable. Nous n'avons pas entendu le moindre bruit provenant du couloir ou des chambres voisines. Moins important, mais trop bien, c'est la vue sur la rivière.







          Et puis pour le ménage, c'est impeccable. On a même droit a un message d'acceuil. Pour les pécores que nous sommes, ça défonce !







Merci d'avoir choisi l'hôtel Flex.

J'ai été désignée pour faire le ménage de votre chambre. Faîtes comme chez vous. Merci. Rumiko Ochida.







          Nous n'avons pas pris de petit déj' mais avons profité de l'accès internet gratuit et des plans à disposition.
          Pour finir les éloges, ils ont acceptés de garder nos bagages pendant une journée après notre check-out et nous ont regardé, le sourire aux lèvres, essayer de faire rentrer nos derniers souvenirs dans nos sacs avant de quitter Hiroshima et... le Japon.

Voici les indications qui nous avaient été données par mail avant notre réservation en septembre 2008 : 
 "      SingleA (singe bed, building side)              5,250 yen(tax in)per/night
        SingleB (semi-double bed, river view)        6,300 yen(tax in)per/night
        Double (1 double bed) for 2 persons          7,500 yen(tax in)per/night
        Twin (2 single beds) for 2 persons            9,450 yen(tax in)per/night

Only Twin Room Type can make a exstra bed 3,150yen(tax in)per/night

 

If you need,s Breakfast  Breakfast is 1,050yen(incl.tax and service charage)

 

Reception open 6:00-1:00.

Rooms are not available before 15:00, but you can leave your luggage at the reception.

Check-out time is 10:00 AM.
If you decide to reserve, please send us "the reservation form"(attached
document)."

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Objectif JAPON
  • : Ma liberté, mon rêve : découvrir le monde, à commencer par le Japon. J'ai les billets d'avion et je pourrais en parler non-stop. Alors plutôt que de saouler mon entourage, je vais me défouler ici !
  • Contact

Archives